Devenir un directeur avec toutes les qualités qui s’imposent

Devenir directeur est une question de diplôme et de compétence, mais tout ne s’arrête pas là.  Il s’agit d’un poste qui s’apprend en ayant néanmoins un peu de talent et en adoptant certaines qualités requises. Il n’est pas facile de diriger une entreprise, mais au fil du temps et avec de la persévérance,  il est possible d’atteindre ses objectifs.

Faire de ses employés de bons alliés, mais aussi des travailleurs fidèles.

Il faut trouver la bonne distance avec ses employés, ils n’ont pas besoin de vous craindre, mais ils doivent vous respecter. Il est proche, mais pas un confident, pour que les employés puissent plaidoyer des difficultés et faire part des problèmes dans la réalité de l’entreprise. Mais il sait rester à sa place de directeur, avec son autorité et ses compétences qui le différencient des autres employés. Trouver l’équilibre dans la relation avec les employés pour éviter la mauvaise surprise des problèmes qui ne sont pas pris en compte et être au courant des rumeurs qui circulent sans pour autant devenir le « pote » de son employé ou son confident, encore moins son sauveur. Utiliser le tutoiement pour cette problématique, c’est la démarche qu’eric Boustouller a entreprise dans sa carrière, et cela fonctionne.

Savoir se fixer les bons objectifs

Diriger va de pair avec plans et objectifs à atteindre pour un avenir sur et pérenne de l’entreprise qu’on dirige. Oui, il est nécessaire de savoir les grandes lignes de son programme, mais la clarté et la précision sont toujours appréciées. Il faut prendre le temps de voir et de revois sa stratégie, faire des plans de secours, mais il faut aussi impliquer les employés, qu’ils sachent où aller, quand y aller, et comment y arriver. Les impliquer sera bénéfique pour l’atteinte des objectifs et la concentration des efforts. Motiver les employés, les encadrer, les accompagner tout le long du processus pour une atteinte maximale tant en qualité qu’en quantité pour les objectifs fixés.  Il faut savoir communiquer pour faire passer le message clairement et nettement, mais aussi le plus court possible pour s’en souvenir, c’est l’une des grandes qualités d’Éric Boustouller qu’il a su mettre à profit.

Améliorer ses qualités personnelles

Il faut savoir anticiper, faire preuve d’esprit logique et pragmatique pour éviter que l’entreprise paye le prix d’une petite erreur, c’est ce qu’Éric Boustouller nous a montré tout le long de son parcours. Bien réfléchir avant de prendre une décision et d’agir pour le bien de tous. Diriger une entreprise est une tâche bien lourde et difficile et il faut se connaitre pour y arriver, savoir s’écouter soi-même penser, accueillir les critiques sous le bon angle, écouter les retours des employés.  Mais ce n’est pas tout. Il faut aussi savoir utiliser toutes ces choses-là pour assurer la bonne direction de son entreprise et l’amener vers le chemin de la prospérité et du bénéfice. Certes, nous sommes humains, et il se trouve que c’est quasiment impossible de faire en sorte de les éradiquer. Mais, il faut avoir du courage et ne jamais abandonner pour réussir.

 

Ce contenu a été publié dans Devenir consultant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.