7 conseils pour devenir consultant

Consultant est un métier intéressant, enrichissant et valorisant. Mais comment devenir consultant ? Voici nos sept conseils pour vous lancer dans cette aventure !

Conseil n°1 : optez pour le bon statut

Si vous souhaitez devenir consultant indépendant, vous pouvez créer votre propre cabinet de consulting. En ce qui concerne les statuts, plusieurs s’offrent à vous comme la profession libérale ou encore le portage salarial. Ce dernier est une forme d’emploi à mi-chemin entre indépendant et salarié. Avec le portage salarial, vous pourrez ainsi conserver votre indépendance tout en restant salarié d’une entreprise. Vous serez chargé de trouver des missions, de fixer le tarif et d’émettre des factures. Vous serez ensuite redevable envers une entreprise de portage salarial (des commissions sont appliquées).

En optant pour le portage salarial, vous pourrez ainsi exercer votre activité tel un indépendant et vous confierez les taches administratives à la société de portage salarial.

Conseil n°2 : soyez à l’écoute et ayez un fort esprit d’initiative

Pour devenir consultant, soyez pédagogue et faites preuve de qualités humaines. Vous devez également être un bon communicant afin de bien transmettre vos idées. Devenir consultant demande aussi que vous soyez à l’écoute de tous vos interlocuteurs. Cette qualité est essentielle pour bien cerner les problèmes de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Enfin, un consultant doit être doté d’un fort esprit d’initiative. Votre créativité et rigueur vous permettront d’affronter de nouvelles situations et de trouver les solutions les mieux adaptées pour y remédier.

Conseil n°3 : choisissez votre domaine d’expertise

Pour devenir consultant, l’une des clés fondamentales est de déterminer votre positionnement afin de vous différencier. Pour cela, analysez les demandes du marché et soyez à l’écoute de ces dernières. Pour cette étape, il n’est pas question de présenter vos services, mais de comprendre les problèmes et besoins que vos prospects peuvent rencontrer. Pensez également à vous concentrer sur les diverses problématiques que vos services peuvent résoudre.

Conseil n°4 : faites appel à votre réseau

Pour devenir consultant, n’hésitez pas à utiliser votre réseau. Pourquoi ? Car en y faisant appel, vous remarquerez très rapidement que c’est votre réseau qui vous permettra de développer votre activité et business. En effet, les marketplaces et les annonces pour les offres de consulting sont peu nombreuses. Les demandes se font majoritairement par le bouche à oreille, via des demandes sur des blogs…

Conseil n°5 : développez votre réseau

Pour cela, ajoutez dans votre base de données vos amis, vos proches, vos ex-collègues… Ensuite, utilisez vos clients actuels pour en trouver d’autres, identifiez les interlocuteurs pouvant devenir de futurs clients (si vous êtes en prestation chez un client), allez aux salons et utilisez les réseaux sociaux.

Conseil n°6 : fixez un cadre pour votre activité

En premier, déterminez les raisons et objectifs du lancement de votre activité. Cela vous permettra d’affronter les périodes de démotivation, de donner une dimension personnelle à votre activité professionnelle et d’inspirer les autres.

Conseil n°7 : décrochez votre première mission

Pour cela, gardez en tête les éléments suivants :

-          Vous ne vendez pas une mission, mais vous apportez de la valeur à un client.

-          Outre le prix de la prestation qui est important, l’objectif est d’obtenir une liste de personnes à contacter et une recommandation.

-          Le fait d’aider vos clients et de facturer ne pourra que vous motiver pour la suite !

Ce contenu a été publié dans Devenir consultant. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.